Quatrième victoire d'affilée pour LVC aux 4H de La Bovire !


Ce samedi 27 août avaient lieu les traditionnelles 4H cyclistes de La Bovire.

Rappelons le principe de cette épreuve qui se déroule par équipes de trois coureurs dits "A", "B" et "C", ces derniers se relayant toutes les demi-heures (dans l'ordre alphabétique). Petite exception : lors de la dernière heure de course, ce sont les coureurs "A" qui s'élancent puis les relais sont libres jusqu'à l'entame du dernier quart d'heure où le coureur en piste à ce moment doit finir l'épreuve.

A l'instar des éditions précédentes, les coureurs allaient devoir alterner des relais sur routes sèches et sur routes détrempées, plusieurs averses s'abattant sur le quartier dans l'après-midi. Fort heureusement, le final de l'épreuve se déroulait dans de bonnes conditions.





Les coureurs LVC bien représentés !


Pour cette 32e édition, les organisateurs pouvaient compter sur 23 équipes dont 4 composées de coureurs de Longchamps. On y retrouvait ainsi : Cédric Stoffen, Frédéric Jadot et P-Henri Gresse; Pierre Stéveler, Rémy Dechambre et Florian Stéveler; Fabian Aubry (dont c'était la première compétition), Gilbert Hardy et Richard Collignon (ces deux derniers, de même que F Jadot, venus en renfort des troupes LVC). Enfin, une équipe composée de J-Pol Crucifix, de P. Georis et d'Alain Stéveler complétait les effectifs.

Le premier relais était plutôt tranquille, ne se décantant que dans les derniers tours où l'on voyait émerger un groupe de six coureurs (dont Stoffen et Stéveler). Les relais suivants confirmaient les équipes de tête.

Dans le relais "C", Pierre-Henri Gresse testait une première fois ses adversaires en se faisant la belle pendant quelques tours.



Au 2e relais, la course est lancée !


Mais c'est au cours du 2e relais que le même P-H mettait le feu aux poudres, relais au cours duquel Florian Stéveler connut un ennui mécanique (crevaison). C'est ainsi qu'on retrouvait aux avants-postes le tandem composé de P-H. Gresse et Michaël Dejana. Peu de changement lorsque les coureurs "A" et "B" entrent en piste pour leur second relais. Cependant, l'écart ne prend jamais des proportions irrémédiables, oscillant autour des 20 secondes.

Florian Stéveler joue son va-tout...

Dans le dernier relais des "C", Jean-Christophe Lejeune fait le forcing et ramène progressivement les poursuivants sur les échappés. Au moment du regroupement, Florian Stéveler place une attaque assez sèche et s'en va seul. Reste alors un quart d'heure de course, quart d'heure qui va être palpitant jusqu'au bout ! En effet, dans un premier temps, le fuyard creuse l'écart mais les poursuivants ne restent pas bien longtemps inactifs. C'est ainsi que Dejana, un moment piégé, sort en contre-attaque, flanqué de P-H Gresse dans sa roue. Ce dernier contrôle pour son équipier de club en tête de la course. Au moment de la cloche, les écarts sont minimes et l'on sent que la course peut encore basculer. A l'emballage final, on voit les deux poursuvants reprendre F. Stéveler dans les derniers 50m, P-Henri concluant de manière indiscutatble au sprint un joli travail d'équipe.

De la sorte, PH réussit le quadruplé, puisqu'il s'était déjà imposé les trois années précédentes. Série en cours, donc ! Où s'arrêtera-til ?










Photo
: PH l'emporte facilement au sprint devant M Dejana et son équipier F. Stéveler