Seconde édition du critérium de Bastogne!

Pour sa seconde édition, le critérium de Bastogne, organisé par le Longchamps Vélo Club, a accueilli 80 coureurs.

Sur le coup de 14H, le bourgmestre de Bastogne Philippe Collard donnait le départ de la première épreuve réunissant les 44 concurrents dames, jeunes, masters B et C. Après l’inauguration du rond-point Liège-Bastogne-Liège, le passage de la doyenne et cette double épreuve du Challenge Ardenne-Gaume, on peut dire que Bastogne devient une référence dans le monde de la petite reine.

Sur un circuit très plat, balayé par un vent glacial, les nombreuses attaques fusent de toutes parts mais, à chaque fois, les fuyards sont ramenés à la raison par le peloton. Ce n’est qu’à une dizaine de tours de la fin que se dessine une attaque plus sérieuse réunissant 11 fuyards. On se croirait au championnat du Grand-Duché avec les 7 grands-ducaux Wallig, Losch, Reichling Lex et Laurent, Schwichckert, Bentz et Mac Linskey tout de même accompagnés de 4 belges : Aurélien François, Olivier et Ruddy Leriche et l’organisateur P. Stéveler. L’infortuné R Leriche doit cependant mettre pied à terre suite à un ennui mécanique. Dommage pour le bastognard, en forme et particulièrement motivé sur un tel circuit. L’écart par rapport au peloton n’est jamais très important et oscille au gré des coups de butoir des hommes de tête.

A la cloche, le peloton est revenu à 5 secondes du groupe de tête et le suspense est total. Le dernier tour se déroule à un train d’enfer et le favori Joseph Wallig lance le sprint aux 200 m. Stéveler ne peut rien face à la puissance du luxembourgeois et finit 2e devant Losch et Leriche. A noter la belle prestation du jeune Aurélien François qui finit 12e. De même que celle de Kathy Stoffen, réel espoir du club de Longchamps, qui du haut de ses 16 ans ne concède que quelques secondes au peloton dans le dernier tour et finit à une remarquable 31e place !

L’épreuve réservée aux amateurs et masters A réunit un peloton un peu plus maigre (36 coureurs); la concurrence de la coupe du monde VTT et du championnat espoirs à Rochefort a joué. Il n’empêche : le niveau est très relevé avec, dès le départ les attaques des favoris, les frères Henrion et du leader du Challenge Raphaël Dion. Au prix d’un effort soutenu, ce trio parvient à s’extraire du peloton. Derrière la chasse est menée par le jeune espoir du LVC, Pierre-Henri Gresse, bien épaulé par Simon Semes, Jeff Bourgraff et Michaël Gérard. Ce quatuor est pointé à une trentaine de secondes mais ne reverra jamais la tête de course.

Derrière, les attaques se multiplient au sein du peloton. Sur la fin de course, celui-ci se coupe en deux et l’on retrouve dans le bon groupe le jeune Florian Stéveler en compagnie de Denis, Lamoline, Navet, Gilquin, Neefs et Difazio qui revient in-extremis à l’entame du dernier tour.

Devant la bagarre fait rage mais le trio ne casse pas. Au sprint, Jonathan Henrion s’impose devant son fèrere Sven et Raphaël Dion.

Dans le peloton des poursuivants, Semes s’impose d’un demi-vélo devant Gresse, Bourgraff et Gérard. Le sprint du groupe suivant est réglé par Eddy Denis. A noter les excellentes places de Marcello Difazio (10e) et de F. Stéveler (14e) tous deux du club organisateur.

Les podiums sont dressés devant la magnifique SEAT EXEO exposée par le garage Goosse, sponsor principal de l’épreuve.